• Blog Stats

    • 431,220 visites
  • A propos

    Mateur (_ ماطــر _) est une ville du nord de la Tunisie située à 66 kilomètres au nord-ouest de Tunis (capitale). Elle est située au cœur d'une région agricole de premier ordre en raison de la fertilité des terres de la plaine environnante. Elle compte deux zones industrielles et elle abrite deux établissements universitaires. Le premier Conseil municipal de Mateur est installé le 12 octobre 1898 pour concrétiser et raffermir l’importance géographique et économique de la région. Durant l’année 2008 la municipalité de Mateur célèbre son 110e anniversaire.
  • Archives

  • Rechercher date

    décembre 2008
    L M M J V S D
    « Nov   Jan »
    1234567
    891011121314
    15161718192021
    22232425262728
    293031  
  • Top articles

  • Pages

MATEUR – Le droit à la reconnaissance


Les grands de Mateur ont droit à la reconnaissance de leur ville.

Les municipalités se doivent d’honorer les hommes et les femmes qui ont marqué l’histoire de notre pays, de l’humanité mais aussi qui ont joué un rôle important dans la cité où ils ont vécu et dans la ville où ils sont nés et ceci en donnant leurs noms à des artères, des cités et des établissements municipaux. Cette action n’est en fait qu’une juste reconnaissance à fin de préserver la mémoire de la cité et la perpétrer dans le future. A Mateur qu’en est-il ?

Les jeunes et les moins jeunes ont-ils l’occasion de se rappeler des Mateurois qui ont marqué d’une emprunte indélébile notre ville. Qui se rappelle en sillonnant notre ville de l’importance de certains Mateurois ou du rôle qu’ils ont joué à l’échelle nationale ou locale.

En arrivant de Tunis et passant devant le collège appelé route de Tunis, après les ponts et devant le lycée secondaire de Mateur ou venant de Sajnane à hauteur du lycée de la route de Tabarka qui peut imaginer que Mateur a enfanté si Salah Khamouma, Polytechnicien, si Mokhtar Bejaoui et si Arbi Mejri professeurs à l’université Ezitouna ou Sadok Ajjabi fondateur de l’école El Hayat. En se rendant à l’hôpital de Sidi abdallah ou à l’hopital municipal qui peut faire le lien entre Mateur et Dr. Mahmoud ELMATRI figure de proue de l’indépendance. Qui d’entre nous en célébrant la fête de l’indépendance se rappelle le rôle éminent qu’avaient joué Messieurs Mohamed Lahbib, Mohsen Benalgia, Mohamed Benchaabane et avant eux si Ben Mihoub. Nos jeunes lorsqu’ils pénètrent le stade de la route de Tabarka peuvent-ils se rappeler les moments glorieux de l’EAM et les prouesses du gardien volant si Mohamed Garouachi gardien de la grande époque d’El Ahly El Materi et de l’équipe nationale. Quand en période d’examen la bibliothèque municipale est remplie des jeunes et des moins jeunes sait-on que si Abderrahmane Ajjabi ou si Abdejelil el Keffi ont fait aimé le livre et le théâtre à de nombreux Mateurois membres du cercle culturel el manhal ethakafi. Hassiba Rochdi la grande dame de la chanson, du théâtre et du Cinéma ne mérite-t-elle-elle pas amplement de voir son nom honoré la maison des jeunes ou le festival annuel de la ville ; Si Mohamed Taieb Bejaoui et si Mohamed Lamouchi qui durant plus de quarante années occupaient le Minbar de la grande mosquée qui s’en rappelle encore.

Que certaines de nos rues continuent à porter des noms bizarres pour la ville tel que rue de la mer, rue des vagues ou lycée de telle route n’est pas pertinent. Que l’on garde des appellations obscures alors que des compatriotes illustres comme ceux cités et bien d’autres restent tout simplement ignorés, est aberrant. Que je sache, différentes réunions s’étaient tenues dans ce sens depuis plus d’une décennie et toujours rien à l’horizon.

Ces hommes et ses femmes illustres et tant d’autres que les historiens peuvent mieux cités, méritent les sentiments partagés par toute la Communauté mateuroise, et personne n’en doute un seul instant, il nous faut traduire cette belle unanimité dans les faits et notamment en donnant leurs noms à nos rues, à nos artères, à nos cités et à nos établissements.

fakhreddine Mezzi

Fakhreddine MEZZI

Maire adjoint

8 Réponses

  1. un grand bonjour à vous 3abir sabil et à travers vous un bonjour à tous les amis du Sud et nos amis à l’étranger.
    En effet, Si Mohamed Aziz Bejaoui est une figure importante de la ville de Mateur. C’était un enseignant, puis maire adjoint de la ville de Mateur, puis le 1er directeur de l’école des cadres régionaux et il termine sa carrière en tant que Délégué à Sfax, Kairouan, Tozeur Seliana et bien d’autres gouvernorats. Actuellement il est retraité et vit à Mateur où il continue à faire bénéficier de son expérience toute une génération car il ne faut oublier qu’étudiant si Mohamed Ben Saber était journaliste à la radio tunisienne.
    Je lui transmettrai votre message

  2. Bonjour,
    je suis pas materois mais je suis d’origine sud et vivant a l’étranger de ce fait je suis entrain de de savoir toujours de plus en plus sur notre tunisie ,en fait je me rappel d’un délegué qui passer par notre ville nefta il était materois il a laissez vraiment ces actes dans notre ville coté tourisme ,coté santé ,ainsi q’emploie je le salut iil s’appelle bejaoui mohamed azizi(il est coonnu sous le nom de Ben saber a sa ville) vraiment il a laisser ses impact surtout avec les etranger il essayer toujours de les runir aotour de leur village.

  3. Une autre bonne nouvelle concernant notre ville : Suite à la journée du dialogue organisée par l’équipe de l’agenda 21 et après l’étude des statiques concernant les résultats scolaires, une équipe d’inspection a tenu une importante séance de travail avec quelques directeurs et enseignants et s’est penchée sur les résultats scolaires enregistrées à Mateur au cours du 1er et 2 ème trimestres.
    Comme quoi une attention particulière est accordée à Mateur.
    Ceci ne peut étonner car chaque fois que les doléances sont bien présentées les responsables n’hésiteront jamais à ouvrir les dossiers et s’y pencheront et finiront par trouver les solutions qui satisfassent.
    encore un grand merci à ceux qui veillent à ce que Mateur soit la ville que nous voulons qu’elle soit.

  4. Une bonne nouvelle, une de plus dois-je dire. En effet, notre article du 26 décembre intitulé  » le droit à la reconnaissance  » vient de donner ses fruits puisque la direction des établissements scolaires a écrit à deux lycées de la ville leur demandant de proposer deux noms de gens célèbres afin de baptiser ces deux lycées.
    C’est une fois de plus une constatation : le site  » mateur.wordpress.com  » a une bonne réputation de sérieux et d’abnégation puisque les responsables de tous les bords lisent ce qui s’écrit et surtout prennent les décisions qui répondent aux aspirations des mateurois.
    Cette reconnaissance nous oblige, nous tous qui visitons ce site et communiquons par son biais, à être de plus en plus réalistes mais courageux dans notre approche qui vise à faire de mateur la cité dont nous rêvons quelle soit.
    Voilà pourquoi, nous devons enrichir notre forum et coller le plus prés de la réalité de la ville et surtout doubler d’efforts pour poser les problèmes qui nous préoccupent et réfléchir ensemble aux solutions qui nous semblent réalisables.
    Fakhreddine MEZZI

    • Très bonne nouvelle😀 Inchallah ça continue pour tous les autres établissement.
      J’aime bien savoir quels sont les deux lycées et quels seront leurs noms.

      • Les établissements à qui l’administration centrale a demandé des propositions de noms sont le lycée de la route de tabarka et le lycée de la route de tunis.
        J’espère qu’il en sera de même pour les autres établissements scolaires, sportifs et culturels ainsi que les places et les grandes artères de la ville.
        Comme quoi les responsables sont à l’écoute et agissent rapidement chaque fois qu’il est possible.

        • Merci M. Fakhreddine pour l’éclaircissement et j’espère que cette action de la part des responsables concernés à ce propos ne s’arrête pas à ces deux lycées.😉

  5. Encore une fois monsieur fakhreddine mezzi touche un point sensible de la ville de mateur. Bravo monsieur le maire adjoint.
    En effet les grands hommes de votre ville méritent d’être reconnus et surtout par les jeunes qui doivent en faire des exemples. Du temps où j’étais à mateur j’ai cotoyés des gens géants de savoir et de personnalité. J’ai pu cotoyer par exemple si Mohamed Karoui, si Mohamed Béjaoui, si Habib Benhmida, j’ai assisté à des prêches de l’immam si Tayeb Belakoud Béjoui. J’ai connu des sportifs exceptionnels Si Hamadi Jilani, Si Ali Toumi, l’ailier droit si Slah Bejaoui et bien d’autres.
    Tous ces gens et d’autres méritent bien une reconnaissance de la ville qui ont aimée et à qui ils ont donné beaucoup.
    merci monsieur fakhreddine de faire de votre mieux pour perpetrer la mémoire de ces grands hommes
    Mohamed Lahbib

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :